CHAPEAU BLANC OU CHAPEAU NOIR , vous êtes ou ?

Dans cet article, je ne vous parlerai pas de ce qu'il faut faire, mais plutôt de ce qu'il ne faut pas faire

Voici ma petite liste des interdits pour ne pas etre black hat

Il faut savoir que Google change régulièrement son algorythme. Ce qui était bien hier pour votre référencement, peut être pénalisant aujourd'hui.


  1. Evitez de mettre plus d'un tiret avec plusieurs mots clés dans votre nom de domaine.
  2. Ne faites pas de redirection trompeuse.
  3. Ne faites pas de plagiat. Copier un texte sur un autre site concurrent, c'est pénalisé par Google. Cela porte un nom : le Duplicate Content. Vous pouvez mettre un article d'un autre site, à la condition de citer la source. 
  4. Ne "volez" pas les images d'un site pour les mettre sur le votre. Sourcez toujours vos images (si vous avez une image prise sur le site de Fotolia, précisez simplement "Crédit photo : Fotolia"
  5. Ne répétez pas à l'infini des mots clés de votre site dans vos textes. Préférez un texte de qualité et cohérant et utiliser vos mots clés avec parcimonie.
  6. N'abusez pas des backlinks dans votre footer (liens dans votre bas de page)
  7. Préférez les widgets qui ne vous imposent pas de liens intégrés. Ce sont des liens artificiels. 
  8. Ne pratiquez pas l'échange de liens excessif. 
  9. Evitez de faire du cloaking. Le cloaking, c'est "l'art de cacher des mots clés dans une page, par exemple en utilisant une couleur de police identique à celle du fond de votre site, ce qui rend invisibles à l'oeil lesdits mots clés qui sont en revanche lus par les robots de Google, Yahoo, Bing etc.
  10. Faites des liens cohérents dans un texte bien rédigé. Attention aux fautes.  
  11. N'utilisez pas de pages satellites.
  12. Ne pas faire de spam dans les commentaires des forums en intégrant des liens qui pointent vers votre site à l'aide d'ancres optimisées. 
  13. Evitez d'utiliser les logiciels de référencement automatique. 
  14. N'enregistrez pas votre site sur de mauvais annuaires. Privilégiez la qualité à la quantité. 


A vous de jouer !

Partagez cet article 


Écrire commentaire

Commentaires : 0